Date de Récolte 2017

La Récolte 2017

Le début de la récolte approche et l'ouverture du Moulin également

Les caractéristiques climatique de cette année sont encore très différentes de l'année dernière avec une sécheresse extrème dans beaucoup de secteurs de la Provence

et plus particulièrement du Sud Luberon, aussi les vergers sans irrigation souffrent ainsi que les olives qui sur ces arbres ont changées de couleur prématurément.

Ces olives grosses comme des pois chiche ne laissent expérer que peut d'huile et d'une intensité d'amertume et de piquant très élevé, aussi il est préférable d'attendre des pluies qui on l'espère permettrons d'amèliorer la situation.

Pour les vergers qui ne souffre pas du manque d'eau et ou la charge en fuit est faible il y à un changement de couleur également mais la maturité avance normalement et une récolte prècoce est envisageable.

Pour les vergers irrigés avec une forte charge en fruit la maturité n'est pas en avance et au contraire l'huile est plus piquante et amére que l'année dernière à la meme date mais avec un pourcentage d'huile supèrieur.

Pour imager ces propos voici les résultats d'analyse éffectuées en laboratoire sur deux parcelles irrigés à Cucuron, el le commetaire pour comprendre celle-ci ;

Les olives ont été prélevées le 4 octobre  sur 2 vergers irrigués. Il
s'agit de fruits verts, turgescents et de beaux calibres.
La parcelle 74 a une charge a tendance faible, les fruits sont très gros
(3,68 gr). En 2016 cette parcelle fortement chargée avait des fruits de
2,26 gr.
La parcelle 883 est fortement chargée.

3 points doivent être observés :
         - la lipogenèse qui renseigne sur le rendement. Dans les deux cas
la lipogenèse n'est pas terminée, les rendements sont insuffisants.
         - l'amertume
         - l'ardence (le piquant). Ces 2 critères se mesurent sur une
échelle allant de 0 à 10. Plus la valeur augmente et s'approche du 10,
plus l'intensité est forte, plus l'huile est amère et/ou ardente. Sur la
parcelle 883 certains pourraient se satisfaire d'un faible rendement
mais l'huile obtenue serait proche de l'inconsommable tant l'ardence est
élevée.

Ceci permet de se rendre compte que ces olives irriguées commencent à
proposer de l'huile mais que les olives ne sont pas récoltables.

Isabelle CASAMAYOU
Groupement des oléiculteurs de Vaucluse
62 Avenue Augustin Bouscarle
84 300 CAVAILLON
04 90 78 21 61
civam84@wanadoo.fr
 

 

 

B883_du_4_octobre_2017C074_du_4_octobre_2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin je vous propose de consulté les analyses de l'année dernière sur les  mêmes parcelles .

 

 

B883_du_4_octobre_2016C074_du_4_octobre_2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


analyse parcelle C074 2017